Le musée des lettres de Berlin : Le Buchstaben Museum

Il existe des associations pour toutes les causes : pour accueillir et protéger des animaux, des personnes, des plantes, ou même des objets. À Berlin, il existe un musée dédié à préserver les anciennes typographies issues de la signalétique urbaine (panneaux d’affichage et vieilles enseignes). Leurs usure et inutilité les destinaient à la poubelle.

Ce musée est le BUCHSTABEN MUSEUM ou musée des lettres.

Le lieu a ouvert ses portes en 2008 grâce à l’idée de ses deux fondatrices Barbara Dechant & Anja Schulze, qui collectionnent les lettres depuis leur enfance. Ce musée collecte enseignes et panneaux, les restaure, et reconstitue l’histoire de chacun de ces objets.

2014-11-29 14.05.24

J’ai particulièrement aimé le panneau de l’Hôtel Bogota car il porte le nom de ma ville. Ici, l’enseigne Bogota désignait un hôtel au cœur de Berlin accueillant des artistes de renommée, tel Helmut Newton. Cet hotel a définitivement fermé en 2013 et le Buchstaben Museum a récupéré son enseigne.

2014-11-29 14.07.41

Le musée présente également de nombreuses pièces en néon, toutes aussi superbes.

Aujourd’hui, le musée se maintient grâce au dévouement de ses seuls bénévoles, et se finance avec l’argent des entrées et sa boutique. Le Buchstaben continue de grandir et recherche de nouveaux locaux pour début 2016. Ce projet ne se réalisera que si le musée parvient à trouver les financements nécessaires. Alors, lors de votre prochain voyage à Berlin, et si vous êtes fan de vieilles enseignes typographiques, n’hésitez pas à aller visiter le Buchstaben !

Et si vous connaissez des organismes ou personnes souhaitant se débarrasser de vieilles anciennes comme celles qui s’exposent au Buchstaben, n’hésitez pas à leur envoyer un email (avec des photos!) pour qu’ils puissent trouver la meilleure façon de récupérer vos lettres et leur donner une place dans le musée.

2014-11-29 14.00.12

 

La reconnaissance typographique

Vous êtes vous déjà demandé quelles typographies utilisent vos sites, magasines, pubs et affiches préférées ?
Le typoscope vous suggère Whatfont et WhatTheFont, deux outils web & mobile qui vous aident à reconnaître les polices qui vous entourent.

Whatfont [ Plugin chrome ]
Ce plugin chrome, rapide et facile à installer, vous permet non seulement d’identifier la police utilisée sur le site qui vous intéresse mais aussi d’obtenir d’autres informations complémentaires liées css. Parmi les autres informations que vous pouvez collecter il y a la taille de la police indiquée en pixel, l’interligagne et le code html des couleurs. Whatfont détecte également le service utilisé tel que Typekit, Google Fonts

Capture d’écran 2014-09-16 à 10.19.33 copie

Pour télécharger le plugin, cliquez ici
Il existe des équivalents sur d’autres navigateurs comme Font Finder sur firefox mais l’usage et l’interface sont moins intuitifs et travaillés.

WhatTheFont [ App Web & Mobile ]
Présenté comme le shazam de la typographie, WhatTheFont vous permet d’identifier les typographies utilisées sur tous les supports : Web et print.
Le processus est simple, prenez une photo et l’application WhatTheFont se chargera de reconnaitre la police que vous souhaitez identifier. La reconnaissance s’effectue par comparaison des dessins de chaque lettre.

Capture d’écran 2014-09-16 à 10.27.13

Est-ce que ça fonctionne toujours ? non, mais à défaut de trouver la font que vous cherchiez WhatTheFont vous propose une sélection de caractères aux dessins proches de celle que vous cherchiez. Quelques contraintes, vous devez utiliser des photos où l’on peut facilement identifier et isoler les lettres d’un ou plusieurs mots et l’application mobile WhatTheFont n’est pas encore au point.

On attend avec impatience l’application Google Glass ! « Ok Glass, what’s this font ? »

Faut-il snober les typographies gratuites ?

Pour celles et ceux qui l’auraient raté, Smashing Magazine a publié en mars dernier un article sur l’utilisation des typographies gratuites aujourd’hui disponibles en ligne. Si il y a quelques années, une typographie gratuite était souvent le fait d’un designer amateur, il existe aujourd’hui un bon nombre de typographies open-source rendues disponibles sur le web par des acteurs comme Adobe ou Google.

Cet article de Smashing Magazine liste les plus célèbres et/ou réussies de ces nouvelles créations typographiques. Open Sans, Lato, Source Sans Pro, Alegreya… pour n’en citer que quelques unes. Je vous laisse lire l’article d’origine, très instructif : À lire ici (en anglais).

Capture d’écran 2014-06-20 à 10.37.50

Aperçu de l’Open Sans et de quelques-unes de ses déclinaisons.

Le loup des webfonts

typewolf

Ce n’est pas nouveau. L’arrivée de services comme Fontsquirrel, Typecast et même Google Fonts, offre aujourd’hui la possibilité de faire du web un monde meilleur pour les typophiles.

Les designers d’interfaces ont à présent plus de liberté pour varier les univers graphiques en ligne.

Le site Typewolf référence chaque semaine de nouveaux sites internet en vous précisant quelles typographies sont utilisées. Parfait lorsque vous êtes en recherche d’inspiration.

 

 

 

TypeHack, un Hackathon typographique !

typehack-f2-530x819
En partenariat avec FontShop et TYPO San Francisco, Hattery, un incubateur de start-up basé à San Francisco’s SoMa, vous invites à participer au hackaton typographique : TypeHack, le samedi 12 Avril.

Tous les designers, typographes, graphistes et amateurs de typographies, seul ou en équipe, sont conviés à participer à cette compétition amicale ! Le choix du support est libre : digital ou papier à vous de choisir votre dada ! Cerise sur le gâteau, des typographes de renoms interviendront pendant la journée pour parler inspiration et technique.

Attention l’inscription n’est pas gratuite et le billet pour aller au US n’est pas inclus non plus. Mais voilà une bonne occasion d’allier passion et tourisme et de rencontrer l’écosystème typographique mondial ! En bonus, prolongez votre séjour pour visiter San-Francisco et marcher sur le famous Golden Gate Bridge ! Ça vaut le détour 😉

Pour en savoir plus

Tout le monde typographe avec Prototypo : The font-generator!

« La typo m’intéressait, le code m’intéressait aussi, sauf que je n’y connaissais rien » introduit Yannick Mathey, graphiste freelance et initiateur du projet, au cours du Meetup France HTML5 14ème édition le 18 décembre 2013.

Initialement un projet de fin d’étude, Prototypo : The font-generator s’adresse aux graphistes et curieux qui souhaitent devenir typographe… ou presque.

Aujourd’hui, l’équipe de prototypo, constituée de Yannick Mathey et Louis-Rémy Babé, Co-fondateur et développeur web freelance travaille sur la version beta test #4 de l’application web. La date de sortie reste encore inconnue.

Parmi les futures fonctionnalités : 20 options de paramétrages différentes, possibilité d’exporter vos fonts en .otf .ttf…, gestion de l’interlettrage, visualisation de paragraphe et bien plus encore.

Pour en savoir plus sur ce projet :
http://www.prototypo.io/#elsewhere

Et pour suivre l’évolution du projet @prototypoApp sur Twitter

Affaire à suivre…

Quand les typographes nous révèlent leurs secrets de fabrication…

Vous utilisez probablement certaines célèbres typographies des designers Jonathan Hoefler et Tobias Frere-Jones sans le savoir. Ces deux grands typographes ont notamment travaillé pour le Wall Street Journal, le New York Times, Rolling Stone, Nike, Hewlett-Packard, et beaucoup d’autres.

Ils étaient l’objet du film Font Men, en séléction officielle du festival SXSW 2014 dans la catégorie Films.

On découvre dans cette vidéo (en anglais) les dessous de la fabrication d’une typographie. Avec par exemple, les premières lettres à créer qui sont les « O », « H » et « D » ; et qui permettent de poser les droites, les courbes, les pleins et les délies, pour décliner ensuite les autres caractères.
Et mêmes les meilleurs typographes peuvent mettre des mois, voire des années, avant de trouver l’équilibre idéale entre toutes les lettres d’une typographie pour que celle-ci puisse vivre harmonieusement dans plein de composition différentes.

Voici la vidéo :